Voiture handicap

Sommaire

La voiture handicap est une voiture aménagée selon le handicap de la personne qui conduit.

Pour favoriser la mobilité des personnes à mobilité réduite (PMR), il existe plusieurs types d'équipement :

  • les voitures aménagées pour le handicap (à usage privé ou collectif) ;
  • les transports en commun qui, de plus en plus, évoluent pour permettre à toute personne handicapée de se déplacer en toute autonomie ;
  • le véhicule pour handicapé ou fauteuil roulant.

Sans compter les places de stationnement réservées prévues dans le cadre de la législation du handicap, ainsi qu'une signalétique spécifique.

Voiture handicap : une voiture aménagée

Une voiture pour handicapé peut être un véhicule de tourisme ou à usage professionnel classique. C'est une voiture correctement adaptée pour une personne handicapée ou à mobilité réduite.

Parmi les différents types de véhicule, on trouve en particulier :

 

Des aménagements spéciaux pour voiture handicap

Voici quels types d'aménagements spécifiques on trouve dans la voiture pour handicap :

VOITURE HANDICAP : LES AMÉNAGEMENTS POSSIBLES
AMÉNAGEMENTS CARACTÉRISTIQUES
Inversion de pédale Pour une personne devant utiliser son pied gauche pour accélérer.
Abaissement de plancher pour conduite en fauteuil roulant Système pouvant se fixer au poste de conduite, comme au poste passager antérieur ou dans la partie centrale du plancher.
Accélérateur par cercle Fixé sur le volant, le cercle tourne avec celui-ci et permet d'accélérer en tout point du volant par une très légère pression.
Accélérateur tirer-pousser L'accélération est obtenue en tirant le levier vers soi et le freinage en le poussant vers le tableau de bord.
Combiné accélérateur/frein Permet l'accélération et le freinage à partir d'un unique levier.
Accélérateur satellitaire Dispositif innovant où une gâchette, fixée sur une petite poignée, permet d'accélérer à l'aide du pouce droit (ou gauche) avec une très grande précision de dosage.
Aide à la conduite avec frein manuel
  • Levier de frein qui permet de conserver les réglages en hauteur et longueur du volant.
  • Aucune tringlerie n'est apparente au niveau des genoux.
Aide à la conduite pour hémiplégiques
  • Via une télécommande fonctionnant par ondes radio, escamotable et pendulaire.
  • Utilisation simple.
  • Permet de commander clignoteurs, phares, essuie-glaces et klaxon.
Embrayage automatique -
Conduite aux pieds Permet à une personne n'ayant pas l'usage de ses deux bras de pouvoir conduire un véhicule.
Rehausse de pédales Toute personne n'atteignant pas le pédalier d'origine peut alors conduire en toute sécurité.

Voiture handicap : une aide de 5 000 € pour l'aménager

Aujourd'hui, le paiement de la prestation de compensation handicap par Cesu (Chèque emploi-service universel) s'ouvre :

  • aux activités d'aide à la mobilité ;
  • et au transport des personnes handicapées, PMR, mal-voyants...

Sont concernés :

  • les frais liés à l'aménagement du véhicule ;
  • les frais liés au surcoût engendré par les transports, dont les déplacements entre le domicile et l'établissement d'accueil de la personne souffrant d'un handicap.

Versée par la préfecture, le montant de cette aide est de :

  • maximum 5 000 € pour l'aménagement d'un véhicule pour une période de 5 ans avec un taux de remboursement de :
    • 100 % pour des travaux s'élevant au maximum à 1 500 € ;
    • 75 % pour des travaux s'élevant à plus de 1 500 €.
  • pour les surcoûts dus aux transports :
    • maximum 12 000 € pour les trajets effectués en voiture particulière avec un remboursement de 0,50 € par km ;
    • maximum 5 000 € pour les trajets effectués avec d'autres moyens de transport, avec un taux de remboursement de 75 %.

Exonération possible pour la voiture handicap

Depuis juillet 2009, il y a 2 cas d'exonération sur le malus des véhicules neufs et la taxe annuelle sur les véhicules polluants.

Ces exonérations concernent les véhicules :

  • immatriculés « véhicule automoteur spécialisé » ou « voiture particulière carrosserie Handicap » ;
  • acquis par une personne titulaire de la carte mobilité inclusion (CMI) mention « invalidité » (ou de l'ancienne carte d'invalidité en cours de validité) ou par une personne dont un enfant mineur ou à charge, du même foyer fiscal, est titulaire de cette carte.
Lire l'article Ooreka
Accessibilité

Accessibilité : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la législation
  • Des conseils sur l'accès au logement et les équipements
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Accessibilité des déplacements

Sommaire