/ / /

L’accessibilité

/

Normes d’accessibilité

Normes d’accessibilité

Sommaire HAUT

Normes accessibilité

À jour en Juillet 2017

Écrit par les experts Ooreka

La mise aux normes de l'accessibilité des ERP existants était fixée pour le 1er janvier 2015.

La loi du 11 février 2005 sur le handicap, complétée par l'arrêté de prescriptions techniques du 15 janvier 2007, a marqué le départ d'une législation globale sur l'accessibilité de la personne handicapée et la reconnaissance du handicap.

Normes d'accessibilité : une chaîne législative

L'Europe a fixé un objectif au 1er janvier 2015 pour l'égalité des droits et des chances de chacun : PMR, malvoyants, handicapés, personnes âgées, etc.

La question générale de l'accessibilité des personnes handicapées en fait partie et concerne l'ensemble de notre cadre de vie :

L'objectif du 1er janvier 2015 étant difficilement réalisable pour la mise aux normes des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées, le gouvernement a mis en place un dispositif d'échéancier appelé les « agendas d'accessibilité programmée » (Ad'AP). Ce projet de loi a été adopté par le Sénat le 28 avril 2014.

Les acteurs qui ne sont pas en conformité avec la loi de 2005 peuvent s'engager au titre de l'Ad'AP jusqu'au 27 septembre 2015 à réaliser les travaux requis selon un calendrier qui leur sera fixé. En contrepartie, ils ne sont pas sanctionnés.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

3 axes pour les normes d'accessibilité

La notion d'accessibilité s'articule autour de 3 axes :

  • accès : transports, parkings, trottoirs, seuils, etc.;
  • circulation intérieure au bâtiment : déplacement horizontal et vertical, aires de rotation, d'approches et de circulation, repères sonores, tactiles et visuels, signalisation, etc. ;
  • usage des équipements : sanitaires, cantine, etc.

Normes dédiées à l'accessibilité : 4 catégories

Apparition des premiers établissements dits « handi-accueillant » : nouvelle norme NF X 50-783, un outil pour aider les organismes à élaborer un plan d'action pour la mise en œuvre de la loi du 11 février 2005.

Les normes d'accessibilité sont réparties en plusieurs familles distinctes allant de la sécurité du cheminement extérieur à l'accès au savoir (culture, cinéma, internet, etc.).

Bon à savoir : à partir du 30 septembre 2017, un registre public d'accessibilité doit être mis à disposition dans les ERP. Ce registre précise « les dispositions prises pour permettre à tous, notamment aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap, de bénéficier des prestations en vue desquelles cet établissement a été conçu » (décret n° 2017-431 du 28 mars 2017).

Normes d'accessibilité des cheminements extérieurs

Cette norme impose les obligations suivantes pour la mise en place de chemins extérieurs :

  • sol non meuble, non glissant et ne présentant aucun obstacle à la roue ;
  • largeur du cheminement > 1,40 m (tolérance 1,20 m s'il n'y a aucun mur de part et d'autre) ;
  • présence de paliers de repos horizontaux (d'une longueur de > 1,40 m), hors de tout obstacle et de débattement de porte ;
  • proximité d'un parking accessible avec une signalétique identifiable.

Une norme d'accessibilité aux bâtiments : les portes coulissantes

La norme prévoit notamment que les tourniquets et portes à tambour soient totalement proscrits.

Ces dispositifs doivent être remplacés par des portes automatiques coulissantes.

Accessibilité aux sanitaires : les normes

La norme exige de veiller aux paramètres suivants :

  • disponibilité d'un lavabo (au minimum) accessible aux personnes handicapées, ainsi que les aménagements complémentaires (robinetterie, miroir, distributeur de savon, sèche-mains, patères, porte-serviettes) ;
  • tous les équipements doivent pouvoir être utilisés aussi bien en position « debout » et « assis » : hauteur entre 90 cm et 1,30 m du sol ;
  • laisser un espace libre de 70 cm sous la vasque (pour le passage éventuel des jambes en cas de fauteuil roulant) ; pour un meuble sous vasque, l'espace libre sera de 60 cm de large et 30 cm de profondeur.

Des normes d'accessibilité au Web

La navigation sur Internet doit être compatible avec les équipements particuliers des personnes en situation de handicap.

Notamment avec les logiciels :

  • de synthèse vocale ;
  • de plage braille ;
  • de grossissement de caractère.

Bon à savoir : ces normes sont une série de développements techniques définis par la WAI (Web Accessibility Initiative) du W3C (World Wide Web Consortium) tout au long du cycle de vie d'un site Web.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Fd
francois de maillard

chargé de mission handicap | unirh 75

Expert

FC
françois c.

juriste en droit des affaires, civil et pénal

Expert

PH
pierre h.

bailleur de logement, ancien élu, agriculteur

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !